Logo Hôpital de Saint-Lô
Logo CH Saint-Lô

L’hôpital en synthèse

Flèche de retour Retour
Vidéo de présentation des hôpitaux de Saint-Lô et de Coutances

Nous innovons pour votre bien-être

Dès son inauguration, l’hôpital de Saint-Lô était considéré comme le plus moderne d’Europe de par ces locaux vastes et spacieux, ses grands couloirs, ses chambres orientées au Sud, ces couleurs, etc.
Riche de ce passé où le patient a toujours été au cœur des projets, l’hôpital reste novateur et moderne.

Chaque année à l’hôpital Mémorial de Saint-Lô :

L’établissement dispose de :

Capacités d’accueil dans les services :

Une capacité moyenne de 519 lits et places

  • plus de 190 lits dans les services de médecines
  • 22 lits de pédiatrie
  • 6 lits de néonatalogie
  • plus de 70 lits de chirurgie
  • 12 lits de chirurgie ambulatoire
  • 29 lits de gynécologie-obstétrique
  • 45 places en hospitalisation à domicile
  • plus de 20 lits et places en hôpital de jour
  • 12 postes de dialyse
  • 30 lits en soins de suite et de réadaptation (SSR)
  • 95 lits en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD-USLD)
Présentation synthétique de l’hôpital de Saint-Lô
(pdf – 2.06mo)

Infrastructures médico-techniques

Le centre Hospitalier Mémorial dispose d’un plateau médico-technique performant et complet :

Rapport d’activité 2020

Consultez le rapport d’activité 2020 des hôpitaux de Saint-Lô et de Coutances. Vous pourrez y trouver des chiffres clés sur les activités des deux établissements.

Feuilleter

Un hôpital classé

Classé aux monuments historiques, l’hôpital Mémorial France Etats-Unis de Saint-Lô a tracé la voie de la modernité pour les hôpitaux de l’après-guerre. Lors de son ouverture en mai 1956, il était couramment désigné par les spécialistes comme “l’hôpital le plus moderne de France, voire d’Europe”.

Locaux vastes et spacieux, grands couloirs, chambres orientées au Sud, toutes ces avancées, c’est à son concepteur que le Mémorial les doit : l’architecte franco-américain Paul Nelson.

L’hôpital Saint-Lois se distingue également par la présence de l’art, incrusté jusque dans ses murs. Dès le projet, l’architecte avait en effet associé son ami, le peintre bas-normand Fernand Léger.

Ce dernier est l’inspirateur des fenêtres multicolores de l’hôpital et l’auteur de la grande mosaïque située à droite de l’entrée principale : un monument à la mémoire de soldats américains tombés lors de la libération de la ville.

Aujourd’hui encore, les deux piliers sur lesquels l’hôpital de Saint-Lô continue à se construire se nomment : Histoire et Modernité.

Vidéo réalisée lors de la cérémonie du 75ème anniversaire du débarquement et de la libération au CH Mémorial France-Etats-Unis de Saint-Lô
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content